Backintime, le Timemachine pour vos serveurs !

Aujourd’hui je vais vous présenter un petit outils sympathique que j’ai eu l’occasion d’utiliser, il s’agit de backintime.

Cette outils va vous permettre d’effectuer des sauvegardes incrémentales de la même façon que Timemachine. Le backup est donc mis à jour pour les fichiers modifier seulement, cela permet d’économiser de l’espace serveur.
De plus, il est livré avec une interface visuel qui peut être lancé via ssh avec X11.

Vous pouvez trouver la doc pour Ubuntu ici. Toutefois, je préfères Debian et donc voici la marche à suivre pour l’installation:

Installation du paquet backintime-gnome
apt-get install backintime-gnome (paquet)
On va également ajouter xauth qui permet de résoudre certain bug de connection en ssh ensuite
apt-get install xauth

Certaine autre dépendance vont également être utile

apt-get install python3-dbus python3-dbus.mainloop.qt
apt-get install python-dbus

Vérifier également votre config ssh
nano /etc/ssh/sshd_config
Vous devriez avoir ceci de présent:

X11Forwarding yes
X11UseLocalhost no

Lancement de backintime
Ouvre votre console et lancer votre commande ssh de connection habituel en lui ajoutant le paramètre -Y (ou -X). Par exemple pour une connection ssh via clé privé:
ssh -Y  <host> -l <user> -i <path/to/key>

Lancer ensuite la commande backintime-gnome

Au premier chargement il vous proposant d’encoder les settings pour vos backups

Les deux choses importante: General et include afin de définir où stocker les backups et où trouver les fichiers sources.
Backintime

Pour l’installation récente que j’ai fais à ce niveau, j’ai deux serveurs. Le serveur de prod et le serveur de backup. L’outils est installé sur le serveur de backup bien évidemment et j’ai crée un point de montage vers le serveur de prod (une autre façon de faire aurait pu être d’utiliser la fonction de backup via ssh de backintime).
Je vous offres donc en bonus ma commande utilisant sshfs pour créer ce point de montage, à exécuter sur le serveur de backup.

apt-get install sshfs
mkdir /mnt/
sshfs user@ip-distant-server:/var/www /mnt/ -o IdentityFile=/root/.ssh/private.key -o idmap=user,allow_other,reconnect

Enjoy 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *